dimanche 10 juillet 2016

Les pleurs de décharge

Si cela ne vous évoque rien, c'est que votre bébé est encore bien au chaud dans votre bidon ou alors qu'il n'est pas encore conçu mais je vous rassure, vous y passerez toutes le jour où votre bébé sera dans vos bras.

Mais à quoi cela correspond ?
C'est un besoin physiologique qui permet au nouveau-né de se décharger de toutes les tensions accumulées pendant la journée. Comment fait-il cela ? Il pleure pendant une durée plus ou moins longue chaque soir à peu près aux mêmes heures.

Oh oui, je ne vous le cache pas, c'est une période qui nous met à rude épreuve. Ici, on en venait à regarder l'horloge avec crainte et à vouloir arrêter le temps juste avant 18h30, moment auquel les pleurs débutaient chaque soir. Leur durée était variable de 15 minutes à 1h30....

Les premiers soirs nous avons été totalement désemparés, nous ne comprenions pas pourquoi notre petit bonhomme pleurait autant. Puis en parlant avec d'autres, nous nous sommes aperçus de ce qu'étaient les pleurs de décharge... Ce qui nous a soulagé, c'est que notre loulou allait bien, il ne pleurait pas parce qu'il souffrait, juste pour se décharger de sa journée mais c'est tout de même super impressionnant. Chaque soir, je n'avais qu'une seule envie c'était de pleurer avec lui, ça m'arrachait le cœur de l'entendre pleurer ainsi... Alors, il faut le dire, c'est mon mari qui a géré au maximum cette période, il arrivait à être beaucoup plus serein que moi.

Au début, nous ne savions pas vraiment comment apaiser notre petit loup, ni comment faire pour écourter la durée des pleurs. On avait tendance à essayer de lui donner la tétine ou que je lui donne la tétée mais on s'est rendu compte que c'était pire que mieux.
En parcourant divers articles, une sage-femme préconisait de laisser s'exprimer son bébé en lui disant que l'on était là et qu'il pouvait nous raconter sa journée. Elle précisait qu'on pouvait bien entendu l'avoir dans nos bras ou en portage mais elle conseillait de ne pas lui remettre la tétine et de ne pas donner la tétée car ça ne faisait que repousser la fin des pleurs et donc augmenter leur durée. Nous avons donc essayé : les soirs suivants ça a été vraiment dur car du coup, notre loulou se rattrapait des soirs d'avant et les pleurs ont duré très longtemps. Mais progressivement avec cette technique, ils ont duré de moins en moins longtemps. D'autres couples d'amis autour de nous l'ont testé et il s'est avéré que ça a fonctionné également.

Je me souviens encore de notre étonnement le premier soir où les pleurs ne sont pas arrivés. Nous étions contents de ne pas le voir pleurer mais la question était, est-ce vraiment fini ou demain ça recommencera ? Effectivement, c'était la fin, à l'aube de ses 2 mois, ça aura donc duré un mois environ pour notre loulou mais dans ses moments-là, les soirées paraissent bien longues.... Je vous rassure ce sont tout de même des instants que l'on oublie vite et on se met à profiter de nos soirées sereines avec notre petit bonhomme tout sourire.

Et vous les mamans, comment avez-vous vécu ses pleurs, comment avez-vous apaisé vos bébés ?  Les futures mamans, le saviez-vous ? N'hésitez pas à me laisser des commentaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire